La main

A main gauche, le chemin de la forêt verte. Là où se cachent toutes les bêtes apeurées par les sauvages humains. Parce que les hommes et leurs petits qu’ils y emmènent fracassent tout au passage. C’est à moi disent-ils, c’est à moi. Même leurs frères n’y ont pas droit. Jamais ils ne se demandent s’ils […]

Les flammes de la vie

ange Noor  (2)

cliquez sur l'image pour rejoindre Copyright France

Tu sais, tout ce que j’ai pu faire, dire, penser et même omettre n’échappera jamais à l’oubli et ceci, tout ceci ne reviendra jamais nulle part, jamais.

Traîneront  encore en fumerolles quelques instants, un peu d’arômes, de saveurs au dessus des vagues sensuelles du souvenir. Uniquement ceux que j’aurais posés  dans vos mains, vos yeux, vos cœurs et pour toi aussi ce sera pareil, comme pour tous les autres. Poursuivre la lecture « Les flammes de la vie »

Panne du monde

Panne du Monde

 

L’enfant – Maman, papa, qui peut m’expliquer pourquoi les gens meurent de faim, de soif, de maladie, de catastrophes naturelles pendant que d’autres se mentent, se volent, s’entre-tuent ?

L’adulte – Il y a aussi tous ceux qui créent, construisent, donnent la vie,… Poursuivre la lecture « Panne du monde »

Entre les pierres

Ne vous fiez pas au noir car il cache dans ses ombres des voies de lumière.

Il est étrange et tellement différent de ce que l’on en pensait ce chemin de la vie. Ce qui me dérange le plus, c’est ce que chacun fait de son comportement avec l’autre, les autres, le reste du vivant. C’est donc bien l’humain qui oublie autant qu’il espère jusqu’au bout de la vie. Restera juste un vague souvenir qui disparaîtra dans l’immensité de l’univers. Poursuivre la lecture « Entre les pierres »