Octobre, la nuit

nuit-bois
Octobre, la nuit.

Se cachent sous les chemins feuillus

les pas des errances solaires,

les rires enfantins et les baisers soyeux

et dans les heaumes dessinés au ciel

pétillent mille souvenirs échappés. Lire la suite

Publicités

Ce monde là

Juste après, semblant se poser sur le haut de sa tête noire et brillante comme un café brûlant, le flamboiement pastel multicolore du couchant soleil.

Allongé sur le sable gris de la cour, il me plaisait d’imaginer cet arrière plan sensuel offrant un spectacle où l’univers entier viendrait célébrer l’instant. Il n’y a que le mur taché. Lire la suite