Archives de l’auteur : Jean-Marie Albert

A propos Jean-Marie Albert

Artisan de l’éphémère et de l’incertain au service du pas possible. Petit déjeune à l’humour, déjeune de folie douce, dîne de tendresse et soupe de rêve en riant au ciel. Puisqu’on ne sait rien au fond, ne me demandez pas, j’écris !

La passion

copyrightfrance-logo10 copyrightfrance.com

Roseaux
Il avait tellement soufflé sur les herbes sèches. De si nombreuses fois, depuis toujours peut-être. Les reflets blonds brûlés d’une vie perdue s’étiraient entre les haies dépeuplées, les fiers peupliers ondulant leurs silhouettes courant le long des rives touffues de cette fin d’été.

Lire la suite

Publicités

Les pieds nus dans le sable

cliquez sur l'image pour rejoindre Copyright FranceCopyrightFrance

On n’avait jamais vu personne ici. Jamais. Peut-être quelque mélodie maritime de Ravel ou Debussy. Un goéland égaré fouillant les posidonies échouées. Du menu fretin argenté fuyant un prédateur féroce. Lire la suite

La convocation des vivants – Le secret du Gouffre de Cabrespine

copyrightfrance-logo10
CopyrightFrance

 

Image du Blog jp59.centerblog.net
Source : jp59.centerblog.net sur centerblog.  Le Gouffre de Cabrespine

L’histoire d’ici à au moins quatre mille ans.
Elle est vraie, demandez au diable ! Ou à n’importe quel monstre infernal !
Depuis qu’on la mise en terre avec son collier de perles.
Quatre mille années qu’elle me manque.
Morte si jeune, quatre mille ans que j’en crève.
Et vous, comme les précédents, tous,vous aurez votre regard de surprise et de suspicion, puis lentement les sarcasmes arriveront apportant avec eux leurs torrents de sadisme. Jusqu’au moment de votre mort vous ne le croirez jamais. Lire la suite

Pendant la vie

site copyright France  Jean Marie Albert .com ©

Un jour il y a eu ma naissance, mais presque personne ne l’a jamais vraiment su. Peut-être même que moi aussi. Quant à ceux qui s’en souviennent, ils doivent en être encore tout… renversés.

Depuis, mon existence, je la vis à peu près dans n’importe quel sens. Vous comprendrez pourquoi. Cependant, tout le reste du vivant s’est blotti au creux de ce que je nommerai ici, ma vibration. Voici donc la première qu’il m’a été offert de rencontrer. Lire la suite

Monsieur Mogliacci

Pierrot
Tout ce que j’emporte dans mon cœur et mes souvenirs c’est ce qu’il me restera de lui.
Quand on a cinq ans et demi et qu’on le rencontre pour la première fois, il nous apparaît tel un roc surgissant des océans. Et la blanche écume enveloppant tout son être nous le livre entier, fier et joyeux d’être parmi les vivants.

Lire la suite

Le pont entre deux mondes

feu-sousboiscopyrightfrance-logo10

Ce qui emporte les premières feuilles rousses de la fin de l’été commence par quelques bourrasques d’automne ; mais ce n’est pas toujours la bise glaciale de l’hiver pénétrant les forêts et les rues qui les cache sous le grand manteau blanc jusqu’au rivage du printemps. Je le sais, puisque Lire la suite

Le fauteuil 3 suite

gadoue

Au fond du trou, l’uchronie dormant au fond du canapé commençait à ronfler trop fort pour les fragiles esgourdes du chatwentyone (esgourdes=entendez les zoreilles) .

Et oui, un canapé ça ronfle, ne vous en déplaise. Mais c’est normal, ça ne fait que dormir. Vous l’ignoriez? Ça ne m’étonne pas de vous! Lire la suite

La Boîte du Père

la-boite
Déposition de Mr X

On m’appelle… enfin on m’appelait… Quoique depuis quelques minutes je ne sais plus quel est mon prénom. Mon père, cher et tendre père vient de m’annoncer qu’il n’était pas mon père. Que quelques informations se trouvaient dans la grande boîte de bois fleuri. Ensuite, comme il a toujours été très discret, il n’a rien trouvé d’autre que de mourir, comme ça, en perdant son dernier souffle alors qu’il me regardait tendrement. Lire la suite

L’Enquête lunaire

the-lol-face-of-the-moon

The LoL Face of The Moon

Même dans le pire des cas, combien d’entre-nous croient encore qu’un destin improbable viendra nous sauver ?

D’abord, vu les circonstances finales, il m’est apparu amusant d’écrire ce sujet afin de le partager et ainsi tenter de vous faire sourire en attendant nos derniers instants.

Pourtant, en ce jour funeste, puisqu’il est annoncé dans tous les médias depuis trois semaines qu’il serait le dernier jour de l’humanité, le lieutenant Bornard, inspecteur des mœurs dans un pays dit civilisé, – notez la subtilité ainsi que la contradiction- se préparait à  une mission d’exception. Lire la suite

Toute la beauté du monde

cliquez sur l'image pour rejoindre Copyright France

Lien Certification Copyright France1_r7jcfGorgebleu à miroir

En regardant par la fenêtre ouverte , là où chevauchent quelques nuées blanches et roses, juste derrière les grands pins abritant les piaillements de quelques passereaux tardifs, loin au delà du petit bois se trame lentement le grand flamboiement matinal. Lire la suite