La convocation des vivants – Le secret du Gouffre de Cabrespine

copyrightfrance-logo10
CopyrightFrance

 

Image du Blog jp59.centerblog.net
Source : jp59.centerblog.net sur centerblog.  Le Gouffre de Cabrespine

L’histoire d’ici à au moins quatre mille ans.
Elle est vraie, demandez au diable ! Ou à n’importe quel monstre infernal !
Depuis qu’on la mise en terre avec son collier de perles.
Quatre mille années qu’elle me manque.
Morte si jeune, quatre mille ans que j’en crève.
Et vous, comme les précédents, tous,vous aurez votre regard de surprise et de suspicion, puis lentement les sarcasmes arriveront apportant avec eux leurs torrents de sadisme. Jusqu’au moment de votre mort vous ne le croirez jamais.

Jamais, jamais nul ne saura s’il sortira vivant de ce lieu impalpable et soluble fiché entre les plaines et la Montagne Noire. C’est Le Barrenc.
Entendez l’aven, le gouffre. Il s’agit du grand gouffre de Cabrespine ‘Tête d’épine’, qu’on nomme aussi grotte de cristal.

Certaines fois, au début de l’hiver il s’est ouvert.
En émergeait alors une eau ocre, brumeuse et une sorte de trompe extensible d’un vieux rose pubescent semblant palper l’air, le temps des hommes et les humeurs du monde. Un genre de limnée géante et vaporeuse cherchant son ultime souffle d’air,.. Ou sa proie.
Tous ceux qui l’avaient vue portaient encore sur leur squelette les traces de l’épouvante. Chacun de leurs os fut vrillé de terreur. Et en passant prés de leur tombe, il se racontait secrètement qu’on pouvait encore entendre le crissement effrayant des torsions osseuses.

Il ne restait dans les mémoires rien de cette légende. La terreur fut telle que chacun se tût au cours des siècles et personne à ce jour ne savait plus rien de cette effroyable histoire.
Personne, personne sauf peut-être à travers les générations et pour conjurer le sort, le cinquième né de quatre familles ayant connu la vérité.
Ces descendants vivraient semble-t-il dans la vallée de La Clamoux, vers les quatre châteaux de Lastours. Mais aucun ne l’avouera jamais, parce que la fin du monde arriverait…

Bien avant le création de dieux fumeux, une voix appela deux âmes. L’une se trouvait parmi les vivants et l’autre parmi les morts. Elles devaient se présenter au bord de ce gouffre immense,oublié séculaire gardant au sombre tous ses secrets légendaires. Réceptacle mythique de la grotte de Gaougnas.
Là où se mêlent les eaux souterraines et profondes autour de mythes de toutes sortes. Il y a juste un demi-siècle que ce gouffre immense et apparemment oublié depuis le 17ème siècle fut mis à l’étude en 1934 par un certain Docteur Cannac à qui succéda vite Jean Guilaine le célèbre archéologue protohistorique.
Bien des faits et d’innombrables incursions s’étaient déroulés de tous temps.Mais toujours commis par quelques curieux farfelus ou d’autres sombres esprits.
On découvrit, suite au sordide accident en 1880 de Pierre Balestre qui tomba dans ce gouffre, que la rivière sortait au pieds des quatre chateaux de Lastours. En 1927, un chien jeté dans l’aven roulant plus bas dans la clamoux, rivière locale, la traversa en ressortant par la grotte de Gaougnas pour rentrer chez son maître. Ce qui confirmera l’autre légende encore plus ancienne, celle des canards l’ayant aussi traversée.
Tout ceci explique en partie que les chemins sous terrain offrent de nombreuses façons de communiquer non seulement avec différents points de la surface, mais peut-être bien avec les entrailles de la terre… Quant à la rivière qui y passe, La Clamoux, on la nomme localement : « La rivière sans étoile »… On a ouvert les visites de ces lieux gigantesques depuis une vingtaine d’années. Et les balcons de fer placés pour admirer le site se nomment ‘ Les Balcons du Diable’. C’est tellement grand qu’on pourrait y placer la grande Cathédrale de Notre Dame de Paris.

Au creux de ce pays Cathare se trouvent, en deçà des quatre châteaux, les vestiges d’un village médiéval détruit vers 1240. Le Castrum.
La plus ancienne des quatre tours de ces châteaux existait déjà en 545 lors de l »invasion des wisigoths.
Son nom : La Cabaret. En Occitan ‘Cap aret’ autrement dit  » La tête de Bélier »

Du bélier au malin, au moyen âge et bien avant aussi, il n’y avait qu’un minuscule pas à franchir. Celui que firent les évêques en y plaçant plusieurs moines soi-disant pour organiser la culture des âmes…
En réalité, les aspects étranges de ces lieux interpellaient déjà depuis bien longtemps les ecclésiastes. Chacun se demandera pourquoi et y trouvera sa réponse…

Et si les secrets furent autant gardés, c’est bien à cause du relief très accidenté du paysage. Rien que de s’y déplacer demande, même de nos jours, une très bonne condition physique.

Lors de la dernière apparition du monstre de cette grotte sulfureuse, furent appelés un jeune homme bien en vie et l’âme d’une jeune femme décédée quelques siècles auparavant. Quand ils descendirent dans la grotte, le jeune homme lui passa un collier autour du cou. Ce Collier de perles longues et de fil de fer bizarrement torsadé est arrivé jusqu’à nous lors des fouilles effectuées au milieu du 20ème siècle.

Les deux âmes étaient conviées, paraît-il, à un repas de gloire et d’apocalypse.

Voici donc la fabuleuse histoire de la jeune femme au collier, ensevelie voici quatre mille ans au fond de ce gouffre mystérieux et retrouvée récemment au cours des fouilles de 1934. Ce jour-là, je suis revenu. Ainsi pourrais-je enfin me libérer d’une malédiction millénaire et redonner vie à quelque chose d’oublié et si vous en payez le prix, vous éviter à tous d’être tourmentés par l’avènement de la fin du monde…

A suivre …

© Copyright Jean Marie Albert. Reproduction interdite.©
cabr

Cabrespine  L’ entrée du gouffre : La grotte de Gaougnas

Publicités

2 réflexions au sujet de « La convocation des vivants – Le secret du Gouffre de Cabrespine »

Merci de votre commentaire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.