L’amour à trois

chaud

 

Elle – Chéri, tu devrais y aller plus fort, je ne sens rien.
Lui  – Ce n’est pas moi, c’est la main de l’autre qui faiblit.
Elle – Peut-être..mais toi, je ne sais pas, je te sens mou.copyrightfrance-logo10
Lui  – Mou?
Elle – Oui, mou.
Lui  – C’est un comble ça.
Elle – Oui, tu rebondis sur moi.
Lui  – Pourtant, j’ai bien l’impression que l’autre y va de tout son cœur.
Elle – Tu crois?
Lui  – J’en suis sur, regarde comme il transpire.
Elle – C’est peut-être à cause de ça que tu lui glisses dans la main.
Lui  – De quoi parles-tu?
Elle – De ton manche, idiot !
Lui  – Que viens faire mon manche là dedans?
Elle – Bien justement, il n’est pas dedans…
Lui  – Reconnais tout de même que tu es impénétrable.
Elle – je fais ce que je peux..Mais je dois t’avouer qu’il n’y a que lui qui a pu me faire fondre.
Lui  – Évidemment, il a tout ce qu’il faut lui..
Elle – Je crois que je l’aime.
Lui  – Ah, pourquoi lui et pas moi ?
Elle – Il ne s’agit pas de toi.
Lui  – De qui alors?
Elle – De lui ! J’aime tant quand il me bat…
Lui  – Tu aimes ça, hein ! Serais-tu perverse?
Elle – Je crois que oui. Mais toi aussi tu aimes quand il te bat, avoue.
Lui  – Oui, j’aime ça, c’est ce que je préfère, parce que c’est ce qui nous lie.
Elle – Ne lui dit jamais, s’il te plaît, ça me gênerais qu’il le sache.
Lui  – Il le sait ! C’est pour ça qu’il revient chaque jour.
Elle – Je m’en doutais, ça se voit sur son visage qu’il aime ça.
Lui  – Ma tête résonne encore des coups qu’il a porté.
Elle – Tout mon corps en frémit longtemps après.
Lui  – Il utilise de drôles d’objets parfois dans ses jeux avec nous.
Elle – Oh oui, il est si inventif.
Lui  – Un peu sadique aussi.
Elle – Pas du tout ! C’est un créateur.
Lui  – Tu en connais beaucoup toi des amants qui joue avec le feu sur nos corps?
Elle – Non, aucun. Pourtant qu’il est beau dans l’effort. Ses muscles qui se bandent, son torse velu, ses bras puissants, son souffle si chaud, son regard d’acier…
Lui  – Pendant ce temps là, j’en prend plein la tronche quand même.
Elle – Toi, tu résistes à tout. C’est pour ça que je t’aime…même si parfois…
Lui  – Quoi parfois?
Elle – Rien, laisse, c’est juste une expression que j’ai entendu l’autre jour.
Lui – Quelle expression ? vas-y dis !
Elle – Il paraît que quand un amant a des faiblesses, on dit qu’il a cassé son manche… hi hi hi.
Lui  – Ah c’est malin ! Quelle poésie…
Elle – Ne te fâche pas mon amour, tu sais très bien que je ne te quitterai jamais.
Lui  – Oui, je sais. Tu n’irais pas loin de toutes façons. Sans jambes, on reste où on est.
Elle – Si j’en avais, j’irais peut-être voir ailleurs…
Lui  – Tu es cruelle envers moi.
Elle – J’aime te faire souffrir aussi. Depuis le temps que tu me frappes, je peux me permettre quelques atrocités verbales, non ?
Lui  – Oui, tu le peux, je subirais tout pour toi, pour te sentir vibrer contre moi.
Elle – Si tu n’avais pas la tête aussi dure, je dirais que tu es chou.
Lui  – La tête dure, oui et le reste aussi !
Elle – Pourquoi s’arrête-t-il?
Lui  – Il est l’heure.
Elle – Déjà?
Lui  – Oui déjà. Tu ne crois pas qu’un forgeron va cogner du marteau sur son enclume 24 heures sur 24 tout de même?
Elle – Non, mais j’aimerais tant qu’il m’aime toujours lui aussi…

©2016 Jean-Marie Albert Reproduction interdite – Tous droits réservés

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « L’amour à trois »

  1. carnetsparesseux

    Beau dialogue joliment ambigu… Bon, normalement, un bon forgeron ne fait pas fondre son enclume… et faut pas oublier le quatrième larron, le petit bout de fer qui se prend les coups de marteau !
    🙂

    Répondre

Merci de votre commentaire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.