Un Européen

Un Européen

Je suis Européen et je ne suis pas d’accord avec ce système pyramidal de résolution des problèmes et devenirs Européens ! Je souhaite une démocratie qui prendrait en compte mon point de vue pour chaque décision ! Si c’est impossible, je ne suis plus favorable à cette Europe là !
Chacun, devant son outil de travail chaque jour, face à ses enfants, se demande quelle est cette Europe dans laquelle il vit sa vie. Les nouveaux textes arrivent on ne sait sur quelle(s) ? base(s) ? sans qu’on sache qui les a proposé, choisi, développé et surtout qui, qui les a voté ? Personne ne le sait ou presque. Pire, bien peu savent comment sont venus là ces gens qui votent des lois qui décident de notre vie, de nos instants. Où sont-ils, quelle sont leurs compétences, de quelles instances sont-ils dépendants, tributaires ? Le flou artistique bien compliqué à chasser pour un simple. Ces élus ne savent pas ce qu’ignore le peuple où pire, ils s’en foutent et le souhaitent.
En France, démocratiquement, on n’a pas voulu de cette Europe là. Mais, les usurpateurs, les mercantiles avides et autres barbares du commerce international» l’ont refusé en tirant les bretelles du slip du, des « collabos du sert vice et du versatile ; l’élu(s) du pays, aux ordres.
Ce dernier, en plus, formaté par les robots (entendez aux ordres aussi) énarques,( lisez Eunuques), polytechniciens, ( lisez poli j’te nique bien), Hec,( ne lisez rien, éternuez et allez chercher votre antihistaminique ; ce et même ces derniers donc, je vous parle bien des élus de nos pays et de l’Europe, formatés qu’ils sont, suivent les préceptes du prisme du toujours plus. Celui qui crie sans cesse : « Encore, encore », comme la Simone, la nympho du troisième qui prête son corps en se faisant poinçonné , sans les Lilas, ‘trou par trou’, comme le font les politiques avec leur devoir de servir. Nous servir, nous, les électeurs, pas eux. Nous qui les avons élu pour ouvrir de nouvelles voies altruistes, généreuses, justes, efficaces,… Ils ne nous disent jamais exactement pour qui ils orientent leurs voix évidemment. On ne dénonce pas ses maîtres donateurs et ses complices. Sauf quand le bateau coule et que chacun risque…non, pas la prison, ‘M’enfin’ comme aurait dit Gaston ; plutôt une blâme de la presse aux ordres aussi, quelques semaines d’absence apparente, organisées, télécommandées par le bureau politique. Cache-toi quelques jours, ces cons de Français vont oublier.
Le « grand » chef du pays; ses sbires et tous les prédécesseurs avant lui, fait le beau devant les caméras, mais face à ses donateurs, il pisse par terre en couinant des « Merci Maîtres » mielleux. Ainsi il aura droit à ses graines à picorer…
La pyramide Européenne dressée porte en son sommet un représentant unique : L’Argent.
Le nerf de cette guerre fratricide que se mènent les humains afin d’obtenir plus de pouvoir. Ceci pour ne pas le laisser à de dangereux criminels paraît-il…Cherchez l’erreur.
L’Europe donc, n’a pas de porte, ni de fenêtre. Pour le peuple, le symbole c’est le haut-parleur des camps de concentration. Faites ceci, ne faites pas ça, etc. Le haut-parleur ce sont tous les médias, propagateurs d’informations tronquées, presque pas fausses, ‘récapépéteurs’ d’ordres imposés aux rédacteurs en chef à qui on a offert le poste : Tu as l’emploi si tu fais ce qu’on te demande et que tu fermes ta gueule partout, tout le temps !
– OUI ,CHEFFF !
L’armée, en costume cravate, aux ordres de quelques vaporeux décideurs cachés derrière des conseils d’administration, des réseaux d’influences, lobbys et autres gangs manipulateurs de gouvernements. Donc de peuples.
L’Europe, c’est ça. Je n’en veux pas comme ça. Elle n’est pas démocratique parce qu’elle est pyramidale et que dans cette pyramide le peuple ramasse les minuscules miettes qu’on lui laisse s’il continue à obéir, se taire. La Grèce voudrait autre chose, on cherche à la détruire de toutes les manières. Regardez la télé vous verrez, personne ne la défend ou si peu. Sur Internet, vous aurez d’autres points de vue, d’autres voies de sorties possible.
La pyramide c’est un chef en haut qui décide pour tous. Comme si celui-là ou celle-là en savait plus que chacun de nous…
On nomme ça le pouvoir vertical. En haut on est bien servi, en bas on récupère ce qui reste de ce qui tombe. Souvent rien du tout. Ou alors c’est parce que c’est du poison : comme les médicaments qu’on ne souhaite pas utiliser et qu’on refile aux pays pauvres…Il y en a même qui les revendent sur les marchés des villes et villages à prix d’or, là-bas, loin…
La pyramide c’est un chef, le grand sachant paraît-il, qui décide pour tous. Mais on a pas besoin de chef, on a pas besoin de ce genre de parasite qui infeste, pollue, massacre la vie des milliards de gens.
On peut décider ensemble, sans eux, sans déléguer notre responsabilité, sans fuir les solutions qui apporteront à nos enfants une vie meilleure. Se plaindre ne suffit pas, il faut agir et prendre en main notre destin. Chacun de nous.
Quant à tous ceux qui prétendent qu’on ne peut rien changer, qu’on ne peut rien faire de mieux, voici les quelques raisons qui les font parler ainsi.
La peur du changement, le risque imbécile de croire qu’on va tout détruire. Infondé, irréfléchi, absurde. Surtout égoïste.
La peur de perdre les privilèges qu’on a acquis, volé, usurpé bien souvent. Pour ceux-là, ils sont pareils que ces élus : Vendus au système, à l’argent. Donc, leurs points de vue sont sans aucun intérêt pour l’avenir. Sauf pour s’en prémunir. Des fumiers.
Restent les politiciens, ceux en place avec soutiens des pouvoirs, argent, lobbys, etc qui veulent, ordonnent qu’on ne peut rien y faire, ça se saurait. Ils le sauraient. Ils le savent. Ils ont très peur, vraiment très peur. Alors ils baragouinent à la télé, dans tous les médias mondiaux, dans toutes les instances que tout va s’écrouler si la Grèce et tant d’autres ne paient pas leurs dettes – AUX BANQUES- Nous on ne risque rien, on n’a pas de fric, on n’est pas « les banques » .
Sauf s’ils » « NOUS » imposent de « PAYER  ENCORE  » pour les conneries qu’on fait les banquiers. Ce sont des gens les banquiers, pas des fumerolles ou des entités extraterrestres. Ils flatulent, rotent, se torchent le cul, puent, se trompent, croient à la mouche qui pète, etc…Ils ont des noms, des adresses, des familles, de l’argent, des maisons, immeubles, entreprises, assurances, des esclaves par millions, nous.
On ne nomme plus les choses, les faits, les pensées, les idées les comportements par leur vrai nom. On les tronque avec d’autres pour dire que :  » Ce n’est pas faux ! « et que ce n’est pas vrai non plus. Alors c’est quoi ? Ce n’est rien que quelque chose qui n’est pas vraiment, mais qui est, mais pas là, pas comme ça, pas maintenant, ailleurs, pour d’autres, différemment.
Ce qu’on nous raconte est faux, archi-faux. Mensonges, demi-vérité, demi-mensonge, mais rien de vrai. Rhétorique !
Alors quand vous entendrez quelque chose que vous ne comprendrez pas il y a plusieurs solutions :
Redemandez qu’on vous explique jusqu’à ce que vous compreniez. ils n’aiment pas, ça les énerve car ils savent qu’ils n’y arriveront pas. Ils mentent. Donc, ils vont chercher à fuir, éviter, éluder, ne pas répondre, noyer le poisson, vous, nous… Vous comprendrez vite qu’ils mentent.
Demandez-le par écrit, signé, daté, tamponné…Tout de suite !
Dans tous les cas, si vous n’obtenez pas de réponse vraiment claire, ne croyez pas ce qu’on vient de vous dire et sur le champ, devant tout le monde, traitez de menteur celui qui vous raconte ces bobards. Ils détestent ça, pour leur image…à vendre, au plus offrant évidemment.
S’ils reportent la réponse à plus tard et caché dans un bureau sans personne, refusez, c’est une entourloupe. S’ils n’ont rien à cacher, ils peuvent le faire devant chacun. Dans un bureau ils peuvent vous tendre un piège qui vous rendra complice de leur méfait.
Beaucoup s’y sont fait prendre. Aujourd’hui, ils sont passés du côté des profiteurs, usurpateurs.
Ceux qui ont le fric, le pouvoir, choisissent qui, sera le meilleur suceur d’hémorroïdes qu’ils vont mettre en place, faire élire dans les villes, les départements, régions, ministères, présidents, conseils d’administrations divers, etc… Facile, ils leurs paient leur campagne électorale. Et nous, on élit un produit commercial affiché en photo et à la télé sur le présentoir des sodomites. Les abrutis, c’est nous tous qui laissons faire.
Des choix sont à faire, c’est sur.
E-ce que ça vaut le coup de rester sans rien faire ? Est-ce que ça vaut le coup de continuer dans cette voie là ?
En tous cas, dans ce contexte de vols, d’escroqueries, de mensonges, d’abus, etc, il est impossible de cautionner et de continuer à valider une Europe pareille. On a notre mot à dire parce qu’on travaille, on contribue au développement, on paie nos impôts, on participe au devenir de notre société. Ce n’est pas le privilège de quelques-uns, unes, qui ont de l’argent, c’est celui de tous. SI on ne nous le rend pas, un jour on recommencera, on ira le chercher.
Je suis Européen et je ne suis pas d’accord avec ce système pyramidal de résolution des problèmes et devenirs Européens !
Je souhaite une démocratie qui prendrait en compte mon point de vue pour chaque décision ! Si c’est impossible, je ne suis plus favorable à cette Europe là ! Toute cette énergie pour que ça change vers plus de démocratie.

Je n’ignore pas toute l’indigence de mon propos car il me semble que beaucoup pourraient trouver à y redire. Présentation peut-être naïve par moment, elle est simplement le reflet partiel de la pensée d’un européen en 2015.

©2015 Jean-Marie Albert. Tous droits réservés – Reproduction interdite.

Publicités

Merci de me laisser votre ressenti en commentaire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s