Lettre d’amour à Madule Cinok

GS561EC-1

 

OOOOOOoooooooh
Chaire étendre de moi zèle deux mont cœur,
Je t’envoie cette missile pour te compter combien mon amour pour toit est d’une dimension qui ne se mesure pas qu’ au centimètre près.
Pour partager ce qu’il y a dans mon cœur et pas dans mon foie ou mes poumons. Je ne suis pas de ceux qui te parleront boucherie mais plutôt charcuterie.
C’est quand même plus poétique une jolie saucisse qu’un rôti de bœuf.
Il y a longtemps que je souhaitais t’écrire ces mots, car il me semble que tu n’as pas encore saisi toute la dimension que j’exprime pour toi.
Ton état de femme produit tant de bienfait à mon âme et aussi à mon corps qui brûle souvent de désir bien ressenti. Tu as du remarquer les quelques expressions retenues qui s’expriment de moi.
Je glapis à l’idée de te retrouver à notre première rencontre que je souhaite très rapprochée. N’hésite surtout pas si tu te sens gênée de me dire quand la date sera favorable à nos premiers émois, sur un poétique banc de bois du jardin public, au cinéma devant un film de ton choix. Et puisque tu m’as dit sur le tchat que tu aimais Oliver Stone, il y a une séance de Conan le barbare en ce moment à la maison des jeunes.
J’ai bien acheté les trois livres que tu m’a recommandé de lire.
Pour le premier je suis en train d’apprendre l’allemand car la vendeuse m’a dit qu’elle ne l’avait pas en français et quand elle à crié le titre pour le faire savoir à tout le monde que je lisais ça, mon cœur s’est rempli d’admiration. J’ai bien vu que tous les clients semblait très fiers de moi. Mane camphre, c’est un joli titre, ça doit sûrement parler d’infirmerie ou de grande blessure.
Pour le deuxième, je trouve qu’il est très gros et l’histoire est écrite bizarrement.
Tous ces petits paragraphes sont pourtant très facile à comprendre, enfin presque tous. Quand j’ai demandé ce livre à la vendeuse, elle m’a fait répéter deux fois parce qu’elle ne comprenait pas bien. Je crois que ce livre n’est pas très connu parce qu’elle a beaucoup rigolé en l’entendant de ma bouche. Et même qu’elle m’a dit que l’absinthe bilbe était recommandée dans les écoles et qu’on l’apprend et même dans certains temples.
Ça doit certainement parler du hobbit ou d’une histoire dans un bar entre bons copains, si je comprend bien le titre. Je l’ai commencé, mais l’introduction fait quand même presque tout le livre. J’ai survolé la dernière partie, c’est très compliqué avec tous ces noms et toutes ces références à retenir. Je crois que j’en ai pour un bon moment.
Pour le troisième livre, j’ai vraiment aimé. J’adore les bandes dessinées. Il faut dire que celles-là sont vraiment très osées. Mais c’est très beau et j’espère que tu t’y connais bien en carma sous drap. Ça à bien faire rire la vendeuse aussi quand je lui ai dit le titre. Et même quelle m’a bien recommandé de le lire tout seul au début, car ça provoque des effets insoupçonnés paraît-il.
Je ne savais pas que tu travaillais pour ce journal d’internet, le gorafi, là où tu m’as demandé d’envoyer ma lettre pour toi au service de la rédaction.
j’ai bien recopié l’adresse que tu m’as envoyé au téléphone.
Et je t’ai bien mis dans l’enveloppe les quelques photos de moi tout nu comme tu me l’as demandé. C’était très difficile à faire tout seul. Alors j’ai demandé à la concierge de l’immeuble qui m’a bien aidé pour ça. Elle est assez âgée et il me semble que sa gentillesse m’a vraiment touché. À la fin des photos, elle s’est proposé d’en faire encore . C’est une artiste ! Tu vois, je fais tout ce que tu me demandes, car je suis vraiment tombé de l’ amour pour toi.
J’ai bien vu ta photo sur les DVD et j’ai acheté tous tes films. Qu’est ce que c’est bien fait les trucages, surtout dans les scènes d’amour tout nu. On dirait que c’est presque vrai. Je te trouve très jolie et même belle. Je me demande quand même pourquoi il n’en passent pas à la télé. Je suis sur que beaucoup aimeraient les voir. Car au bar où sont mes amis, là où j’ai parlé de toi, j’ai montré tes DVD et tous se sont précipités sur moi pour que je leur prête.
Ce que j’ai fais.
Ils te trouve très belle, mais ils n’ont pas envie de lire tes livres, car ils ne savent pas bien comprendre tout ce qui est écrit, sauf la bande dessinée. Ça, ils ont aimé.
Voila, j’ai fini et j’espère que tu as beaucoup aimé ma lettre et que tes amies m’aiment beaucoup d’après ce que tu m’as dit au Tchat l’autre jour.
J’espère qu’on ira bientôt voir Conan ensemble.
Ton Toutou adoré t’embrasse bien fort. a bientôt.

G. Dugland

©2015 Création Jean-Marie Albert – Tous droits réservés – Reproduction interdite.

Publicités

2 réactions sur “Lettre d’amour à Madule Cinok

Merci de me laisser votre ressenti en commentaire :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s